Aujourd’hui, nous vous emmenons avec nous pour une visite de l’hôtel Louvre Piémont, ouvert en septembre dernier…

Le Louvre Piémont est un hôtel intimiste, situé au pied de la Comédie Française et à deux pas du Louvre. Rien que ça ! Composé de vingts chambres, cet hôtel est signé par le désormais célèbre duo Desjeux Delaye. Les architectes nous proposent une décoration chic et harmonieuse. Un parfait équilibre entre le rétro et le moderne.

La géométrie et la démesure sont les fils rouges de ce projet. L’agence Desjeux Delaye a collaboré avec l’éditeur Livio de Simone pour la création des tissus qui reviennent dans chaque chambre, déclinés en trois coloris différents.

L’identité visuelle et la signalétique (store coloré aux formes géométriques, poignées XXL, logo…) ont aussi été revu et imaginé entièrement par l’agence. Dans l’air du temps, simple et très élégant.

Dans les 3 ambiances de chambres, sur la tête de lit, réalisée avec l’éditeur Livio de Simone, cache sommier et rideaux. 2 suspensions asymétriques en laiton brossé viennent troubler l’équilibre horizontal donné par la tête de lit.  

Pour un moment privilégié, n’hésitez pas à demander la suite avec balconnet ! Située au dernier étage de l’hôtel, la chambre offre une vue unique sur le Palais Royal et une grande salle de bain équipée d’une douche et d’une baignoire, toujours dans une atmosphère chic et rétro…

LOUVRE PIEMONT
22. rue de Richelieu 75001 Paris

© Hôtel Louvre Piémont 2017 & © Nicolas Anetson

Pas toujours simple de trouver des meubles aux dimensions qui sauront s’adapter parfaitement à votre intérieur… Le mobilier que l’on trouve dans le commerce répondent la plupart du temps à des mesures standards, mais votre maison ou votre appartement lui, n’a peut-être rien de standard ! C’est pour cela que l’on opte de plus en plus pour le sur-mesure. Et vous verrez que cela ne rime pas toujours avec prix exorbitants !

Petit tour d’horizon des avantages du sur-mesure…

> Des dimensions adaptées à chaque espace

Le choix des dimensions est l’avantage numéro un du sur-mesure. En effet, vous avez la possibilité de commander un meuble aux dimensions qui vous conviennent. Ceci est important, particulièrement lorsque l’on dispose d’un espace réduit, biscornu ou simplement mal agencé ! Ainsi, grâce à ce type de meubles, on peut parfaitement optimiser l’espace. Parfois, il s’agit simplement d’agencement de hauteur de plafond et des murs qui demande l’acquisition d’un tel meuble.

> Le choix personnalisé des matériaux

En plus des dimensions, le sur-mesure offre également la possibilité de choisir à sa guise les matériaux qui correspondent à vos envies. C’est d’ailleurs une façon d’apporter du charme à son intérieur. Vous pouvez parfaitement imaginer un meuble alliant bois et métal, choisir le type et la qualité du bois, ou encore y poser du papier peint et de la peinture. Vous avez tous les droits ! 

>Avoir une création unique

Le sur-mesure, c’est aussi l’occasion de disposer d’une création unique que vous ne verrez nulle part ailleurs ! Celle-ci répondra à toutes vos attentes et fera toute la différence dans votre intérieur et reflètera votre personnalité. Un agencement sur-mesure offre un habitat harmonieux, optimisé et adapté.

>Des prix plus désormais plus abordables

Le plus souvent, on a tendance à associer mobilier sur mesure et prix exorbitant. Toutefois, à l’heure actuelle, il est tout à fait possible de s’offrir des meubles de qualité au meilleur prix. En effet, c’est parfois un véritable investissement mais comptes tenus de tout ces avantages, le choix du sur-mesure est souvent beaucoup plus intéressant.

Alors, convaincus ?!

myHomeDesign se tient à votre entière disposition concernant vos projets d’agencement. Toute l’équipe s’entoure d’artisans talentueux et passionnés qui sauront répondre à vos attentes !

Photos : réalisations myHomeDesign à retrouver ici.

La cuisine est surement l’une des pièces les plus techniques de la maison. Son aménagement demande donc une réflexion poussée et le respect de quelques règles de base. Avant toute chose, il faut se poser les bonnes questions pour imaginer un plan de cuisine qui corresponde parfaitement à vos exigences et à vos envies. En effet, que vous envisagiez une cuisine ouverte ou une cuisine fermée, une cuisine pour simplement préparer ou une cuisine où partager des repas familiaux ou entre amis, son implantation sera bien différente. Mais cependant, tout dépend de la superficie de votre pièce…

Lorsque l’on conçoit une cuisine, il faut tout d’abord réfléchir à un plan qui facilite la circulation entre les trois pôles : froid, cuisson et lavage. C’est le fameux « triangle d’acitivité« .

triangle-activité-cuisine-myhomedesign
Le triangle d’activité rassemble les différents pôles : lavage, cuisson et froid.

Idéal pour une pièce étroite et tout en longueur, un agencement linéaire ne présente pas de triangle d’activité, tous les postes sont alignés. Il faudra donc penser à limiter les déplacements en plaçant la zone de préparation entre l’évier et la zone de cuisson pour un maximum de fonctionnalité. N’occupant qu’un seul mur de la pièce, cet agencement peut permettre d’aménager un espace repas dans une cuisine fermée. Dans le cas d’une cuisine ouverte, une grande table de repas ou bien même un îlot central, disposés de façon parallèle, feront une parfaite transition entre l’espace cuisine et le salon.


implantation-cuisine-lineaire
L’implantation en L forme un triangle de travail naturel. Ce type d’espace est très polyvalent et s’adapte à toutes sortes d’aménagements. L’idéal est de disposer d’une pièce d’un minimum de 10 m2 et d’un retour d’au moins 1m20. Il possède aussi l’avantage de pouvoir facilement accueillir une table. Si votre pièce est plutôt de forme carrée, la disposition en L est alors la mieux adaptée pour votre cuisine afin de vous permettre d’avoir un triangle d’activité qui reste optimisé, un espace aéré et fonctionnel. Dans ce cas de figure, tous les meubles et appareils sont regroupés contre deux murs adjacents.

1080x720_BOY03_Cuisine-13

La solution sans doute la plus fonctionnelle, c’est celle du plan en U. Ce type de cuisine se pose autant dans une pièce fermée qu’ouverte sur le salon ou la salle à manger. Elle offre beaucoup d’espace et de polyvalence. La zone de travail permet à 2 personnes d’y travailler et le triangle d’activité est parfaitement respecté pour un maximum de confort. Les différents pôles (lavage, cuisson et froid) s’organisent autour des 3 plans de travail et les rangements sont aussi optimisés. Enfin, si la pièce est spacieuse, l’agencement d’un îlot central facilitera la circulation et multipliera les rangements.

cuisine-u-myhomedesign
1080x720_maison-esprit-loft-style-atelier_bordeaux_cuisine_verrière_2

Comme la cuisine en U, une implantation en parallèle double la surface du plan de travail et offre un volume de rangement important. C’est une cuisine idéale pour les pièces tout en longueur dont la largeur est d’un minimum de 2m50 pour faciliter les déplacements d’un linéaire à l’autre qui, par leur agencement en face à face répondent aux exigences des zones d’activité. Mais attention, l’espace minimum entre les 2 plans de travail doit être de 1m20 !

cuisine-implantation-parallele-myhomedesign

 

Venez découvrir toutes les cuisines réalisées par MyHomeDesign sur notre site !

Crédits photos : @MyHomeDesign et @Pinterest

 

On ne vous le répétera jamais assez, la lumière joue un rôle capital en architecture et décoration d’intérieur. Celle-ci est un paramètre à prendre en compte dès la conception d’un lieu. Cependant, nous sommes pour la plupart du temps confronter aux contraintes de l’existant. Alors comment jouer avec la lumière pour mettre en valeur n’importe quelle pièce ? Voici quelques pistes…

Principes de base : les suspensions auront tendance à resserrer les murs et à rétrécir la pièce, l’éclairant uniformément. Des murs baignés de lumière accroîtront le volume de la pièce. Et, un faisceau ascendant surélèvera visuellement le plafond. Veiller aussi à éviter les éblouissements en dissimulant les sources lumineuses. Jouer avec les éclairages directs et indirects. Enfin, penser à l’installation électrique : qu’il y ait suffisamment de prises pour éviter rallonges et multiprises. Des variateurs de lumière permettront d’adapter l’éclairage en fonction des moments de la journée et des ambiances désirées.

En jouant avec la lumière, vous pourrez créer l’ambiance parfaite pour chaque pièce tout en mettant en valeur chaque détail comme vous l’avez imaginé. Si la lumière naturelle est capitale pour donner de l’éclat et de la chaleur à votre habitat, l’éclairage artificiel est complémentaire pour vous assurer une décoration intérieure de qualité. En effet, outre les matériaux utilisés, la lumière sera un élément primordial pour faire ressortir chaque meuble, chaque objet et chaque teinte dans la pièce. Aussi, la lumière est un facteur essentiel pour le confort. Le confort visuel est très important mais on le néglige trop souvent..

Le choix des luminaires doit se faire selon la fonction de chaque pièce. En effet, dans le séjour ou le salon, vous pouvez combiner différentes ambiances. Pour cela, multiplier les sources lumineuses pour créer des zones d’ombre et de lumière attirant le regard.

Dans le salon, on opte pour une suspension au centre de la pièce pour un éclairage général, associé à des lampes de table disposées sur un bout de canapé ou à coté de la TV. Les lampadaires vous permettront aussi de créer des points lumineux à certains endroits précis et diffuseront une lumière tamisée. Le soir venu, jeter vous dans votre canapé, dans une ambiance feutrée et chaleureuse.

FIC01_pièce-de-vie2

1080x720_maison-esprit-loft-style-atelier_bordeaux_détail-coin

1080x720_maison-esprit-loft-style-atelier_bordeaux_séjour_console

Dans la salle à manger, l’idéal est de choisir un éclairage central axé au-dessus de la table de repas pour un maximum de luminosité lorsque que vous recevez. Une belle accumulation de suspensions mettra aussi bien en valeur votre table et vos chaises, ce lieu de réception où tout le monde se réunit.

1080x720_GAG01-_-3-pièces-chic-et-chaleureux_salle-à-manger-cuisine

Dans une pièce « technique » telle que la cuisine, l’éclairage doit assurer une ambiance agréable et donner une lumière suffisante sans zone d’ombre sur les plans de travail. Pour commencer, il faut un éclairage général, fixé au plafond, éclairant toute la pièce. Puis un éclairage localisé du type spots, rails ou bandeaux, installés de façon à éviter les ombres, illumineront spécifiquement les plans de travail.

1080x720_BOY03_Cuisine-13

Dans la chambre, les éclairages d’appoints seront vos alliés ! Pour une atmosphère propice au sommeil, on hésite pas à disposer une lampe à même le sol. Même si les plafonniers sont à éviter, ils ne sont pas pour autant proscrits définitivement. Mais si l’éclairage est insuffisant, il peut être difficile de lire. Dans ces cas-là, un éclairage localisé arrangera les choses : soit un spot ou une liseuse au-dessus du poste de lecture ou une lampe de bureau derrière le lecteur. D’un point de vue pratique, pensez à pouvoir contrôler l’éclairage depuis l’entrée de la chambre et du lit.

1080x720_LAB01_2-pièces-restructuré_chambre

Matériaux

Pour approfondir vos connaissances, l’Institut MHD vous propose une formation dédiée à la lumière, aux couleurs et matériaux. Celle-ci vous permettra de savoir associer les couleurs de manière harmonieuse, connaître les différents types d’éclairage pour une utilisation optimisée et enfin, connaître les matériaux les plus courants afin de savoir où et comment les utiliser.

N’hésitez pas à consulter notre site !

Photos : Réalisations MyHomeDesign

Ca y est, nous sommes bel est bien rentrés dans l’automne ! L’été a plié bagages et le soleil est partie, avec nos envies de flamants roses et de motifs tropicaux sous le bras… Et oui, il est temps de s’installer dans un déco aux couleurs de la saison, dans des ambiances chaleureuses et réconfortantes.

Petit tour d’horizon des dernières tendances de cette saison…

  • >> La couleur terracotta

Même si le vert forêt et le jaune moutarde restent sans doute grand favoris, la couleur terracotta s’est faite une place… Vous n’avez pas pu passer à côté, elle a envahit la sphère déco depuis quelques mois et s’installe pour de bon dans nos intérieurs cet automne. C’est d’ailleurs une belle façon d’intégrer la couleur à un intérieur : moins « girly » que le rose et plus doux que le jaune moutarde, la couleur terracotta apporte une atsmosphère chaleureuse et une touche subtile de caractère, grâce à ses tons passant du rouille au vieux rose.

On l’adore associé au laiton ou bien même en total look ! Si toutefois vous n’osez pas le monochrome, quelques touches par-ci par-là feront totalement leur effet !

Les tendances de la saison automne-hiver 2017

La couleur terracotta, tendance de l'automne 2017

La couleur terracotta, tendance de l'automne 2017

  • >> Le velours

Le velours est désormais un intemporel. Chic et doux, il donne une allure folle à n’importe quel intérieur. On l’aime coloré ou non, par touches ou en total look, autrement dit sous toutes les coutures !

Le velours est l'une des tendances phares cet automne;

Le velours est l'une des tendances phares cet automne;

Le velours est l'une des tendances phares cet automne;

  • >> Les franges

Cette tendance, on aime ou on déteste. Pas de demi-mesures ! En effet, les franges arborent un look sacrément rétro et ça leur colle à la peau. Elles vous évoquent surement les fauteuils anciens qui trônaient chez Mamie ! Mais nous, c’est pour ça qu’on les aime. Un brin désuète, cette tendance nous emmène dans une autre époque et permet de twister malicieusement une déco moderne.

Les tendances de la saison
Source

Les tendances de l'hiver 2017

La tendance des franges

  • >> Le vintage couture

Inspiré par le mouvement Néo-Art Déco, le « vintage couture », comme on aime à l’appeler est l’une des tendances phare de l’hiver prochain. On plongerait presque dans l’univers de Gatsby le Magnifique avec des dorures, des teintes fumées et des meubles aux rondeurs luxueuses. Feutré et cosy, le vintage couture se la joue chic et intemporel. Et tout est dans le détail : du velours, des finitions textiles passepoilées, du bois brun ou encore du laiton. On soigne les matières. On ose aussi le papier peint à motifs géométriques rétro et aux couleurs tranchés pour dynamiser une pièce.

Les tendances de la saison
Papier peint style Art Déco Papermint

Les tendances de la saison

Les tendances de l'hiver 2017
Collection Maison Père x La Redoute

Le vintage couture, tendance de l'automne 2017.

Alors, quelle tendance êtes-vous prêts à adopter ?!

 

En architecture d’intérieur, le faux plafond est un véritable allié ! Il est extrêmement esthétique mais aussi isolant, d’où son grand succès actuel dans les intérieurs. Le faux plafond vient recouvrir un plafond d’origine soit trop endommagé soit trop haut ou incorrectement isolé.

Il existe deux méthodes pour la mise en œuvre d’un faux plafond : le plafond suspendu ou le plafond tendu. Le plafond suspendu est composé de plaques de plâtres ou de bois fixées à une structure métallique légère et rapportée, composée de suspentes (sortes de baguettes qui iront se fixer verticalement au plafond et descendre vers le bas) et de rails.

Un faux-plafond, pour quoi faire ?
En haut, pose d’un plafond suspendu. En bas, un plafond tendu.

Le plafond tendu est constitué d’une toile PVC ou polyester, appelée velum, tendue entre les murs grâce à des rails installés en périphérie de la pièce. Cela permet d’avoir une surface plane d’un seul tenant pour plus d’esthétisme. D’un point de vue pratique le plafond tendu offre la possibilité d’être monté et démonté autant de fois qu’on le souhaite si il est nécessaire d’accéder à ce qui trouve au-dessus.

Par ailleurs, les avantages du faux plafond sont multiples…

Celui-ci joue avant tout un rôle esthétique : il est idéal pour cacher les imperfections du vrai plafond, pour l’égaliser ou encore pour aménager un espace (le plénum) pour le passage des câbles électriques, tuyaux de chauffage et autres gaines de ventilation et rendre ensuite le tout invisible. Il devient donc possible, entre autres, d’incorporer des luminaires discrets et offrir ainsi une ambiance chaleureuse.

Un faux-plafond, pour quoi faire ?

Un faux-plafond, pour quoi faire ?
Source

Un faux-plafond, pour quoi faire ?

Cela permet aussi de délimiter des espaces entre vos pièces, de séparer des pièces en les mettant chacune en valeur par leur faux plafond, de mettre en place des ambiances entre les différentes pièces grâce au choix des luminaires et mais aussi créer des impressions de volumes différentes… Vous avez donc l’embarras du choix !

Un faux-plafond, pour quoi faire ?

Un faux plafond, pour quoi faire ?
Source

Un faux plafond, pour quoi faire ?

En plus de son rendu très esthétique, le faux plafond est un véritable atout technique. En effet, il renforce considérablement l’isolation phonique et thermique d’une pièce. On peut y dissimuler. toutes sortes de matériaux isolants tels que la laine de verre, de roche, le liège, la perlite ou encore la fibre de bois. Par exemple, tendre un faux plafond dans une pièce où le plafond original est trop haut permet de jouer sur les volumes. En abaissant la hauteur de la pièce, celle-ci devient beaucoup plus facile à chauffer et diminue les nuisances sonores.

Un faux plafond, pour quoi faire ?

Alors si vous aussi vous souhaitez réaliser des travaux, n’hésitez pas à nous contacter pour discuter de votre projet ! Rendez-vous sur notre site

Crédits photo : @Pinterest et @MyHomeDesign