La véranda séduit énormément de propriétaires car elle permet de bénéficier d’un espace de lumière exceptionnel, de gagner en surface habitable grâce à une nouvelle pièce de caractère, tout en ajoutant une plus-value indéniable à un bien.

Cependant, comme toutes les opérations d’extension, la construction d’une véranda est délicate et doit être confiée à des professionnels aguerris. Dans cet article, nous vous délivrons tous nos conseils avant de vous lancer à votre tour ;)

Vue extérieure d'un véranda réalisée par MyHomeDesign.

Avant de démarrer tout projet de construction de véranda, il est conseillé de se renseigner en amont sur les règles légales d’urbanisme et de voisinage. Le plan local d’urbanisme de chaque commune fixe les règles de mise en œuvre pour construire une véranda. Selon les cas, vous devrez réaliser une Déclaration Préalable de Travaux ou même une demande de Permis de Construire auprès de votre mairie.

En effet, en zone urbaine PLU/POS (zone affectée essentiellement à l’habitat), les travaux d’extension jusqu’à 40 m2 d’emprise au sol demandent une simple déclaration préalable. En dehors de ces zones, le seuil reste à 20 m2. En revanche, depuis mars 2017, si votre véranda entraîne un dépassement des 150 m² de surface de plancher pour la maison, un permis de construire reste requis avec intervention d’un architecte. Enfin, quelle que soit la surface créée, les travaux entraînant le percement d’un mur extérieur ne sont plus soumis à un permis de construire, une déclaration suffit.

Une fois la constitution des dossiers administratifs terminés, et les accords nécessaires obtenus, place à la construction ! Mais d’un point de vue esthétique, quel style de véranda choisir ?

Réalisation de l'agence MyHomeDesign.

Vue extérieure de la véranda.

Bois, alu ? À l’ancienne, style jardins d’hiver ? Moderne à toit plat ? Aujourd’hui, presque tous les styles, couleurs et matériaux sont permis. Afin d’éviter les fautes de goût, ce qu’il faut impérativement réussir, c’est l’intégration à la maison, la cohérence des volumes et des couleurs. Une véranda adaptée s’harmonisera avec la façade de la maison, sa hauteur, la couleur des menuiseries, la couverture. Les deux toitures ne doivent pas entrer en conflit visuel l’une avec l’autre. L’ensemble doit rester clair et lisible.

La véranda en bois reste dans le traditionnel, tout en ajoutant du cachet à votre maison. L’atout principal du bois, c’est que c’est un excellent isolant thermique et phonique et qu’il est très résistant, avec un entretien régulier de lasure à l’extérieur, environ tous les deux ou trois ans. Si l’acier séduit ceux qui recherchent l’élégance à travers son esthétisme moderne et raffiné, c’est la véranda en aluminium qui remporte tous les suffrages. Résistant, facile à entretenir et léger, l’aluminium permet d’installer des vitrages de grandes dimensions.

Réalisation MyHomeDesign d'une véranda.

Une salle à manger sous la véranda.

En théorie tout type de pièces peut être installé dans une véranda, à condition de prévoir correctement leur aménagement. Avant de construire une véranda, il convient donc de réfléchir à sa future utilisation pour prévoir une protection solaire, une isolation ou encore un chauffage adapté selon la pièce d’usage que vous allez y installer.

Une cuisine dans la véranda.

Si vous aussi vous envisagez la construction d’une véranda, n’hésitez pas à contacter notre équipe ! MyHomeDesign se fera un plaisir de vous accompagner dans votre projet !

 Photos : Réalisations MyHomeDesign à retrouver ici !

, Aucun commentaire

Laisser un message